Mirad, un garçon de Bosnie

  • Amin théâtre

La quête de Mirad, un jeune réfugié à la recherche de sa mère disparue pendant la guerre civile de Bosnie-Herzégovine.
Dans ce récit de vie à quatre voix au coeur d'une mise en scène délicate et épurée, c'est l'universalité mais aussi l'absurdité de toutes les guerres qui est dénoncée par la seule force des mots et du jeu. En interpellant le spectateur sur la question de l'exil et des réfugiés, la pièce fait place au voyage initiatique, à l'Odyssée de Mirad qui se retrouve confronté à l'Histoire et à son passé. Un témoignage documenté, intime et bouleversant portant un message d'humanité et d'espoir.

Ce spectacle est accueilli dans le cadre du festival belge KICKS! / Regard(s) sur la jeunesse

La compagnie

L'Amin Théâtre a été fondé par Christophe Laluque en 1994.
Christophe Laluque invente des spectacles où le texte et l'oralité de la langue sont au centre. Au travers de la recherche d'espaces scénographiques au pouvoir d'évocation poétique fort, il créé un écrin où se laisse entendre et imager le texte. Un espace où le spectateur se laisse conter une histoire, l'invitant à en dessiner les lignes et les contours au gré de son imagination.
 

  • Texte : Ad de Bont (trad. Jan Simoen, l’Arche éditeur)
  • Mise : en scène Christophe Laluque
  • Regard extérieur : Simon Pitaqaj
  • Avec : Robin Francier, Serge Gaborieau, Chantal Lavallée et Céline Liger
  • Scénographie, lumières : Franz Laimé
  • Musique : Nicolas Guadagno
  • Photos et graphisme : Timor Rocks !