La Nuhé

  • Cie Les Héliades

Dans une dramaturgie vivante et singulière mêlant la fantaisie, l’humour la poésie mais aussi l’engagement, La Nuhé propose de réfléchir aux questions de territoires, de droits humains et de droits de la nature.
Cette pièce s’adresse particulièrement aux adolescents : un âge où les questionnements et parfois les inquiétudes se font ressentir face à l’avenir incertain du vivant, de la nature, de la planète. Au travers de la découverte de la philosophie des peuples racines basée sur des valeurs de partage, d’écoute et d’interdépendance des êtres et de la nature, il s’agit ici de montrer l’existence d’alternatives qui, si elles ne sont pas forcément une solution opérationnelle dans le concret immédiat, permettent d’envisager un autre rapport à la terre. Une manière différente d’habiter le monde.

La démarche artistique
La compagnie les Héliades mène depuis ses origines une démarche de création fondée sur des textes contemporains suscitant le débat artistique et citoyen. Depuis deux saisons, l’écriture à destination de la jeunesse est au cœur des créations. Avec ce nouveau projet, Véronique Widock choisit de s'adresser aux adolescents. Poursuivant la collaboration artistique avec l'autrice May Bouhada, elles cherchent ensemble, entre fiction et documentation, les chemins inattendus qui fonderont cette fable onirique et militante.

Deux créations théâtrales surgiront de ce projet : une forme itinérante, construite dès novembre 2020, sillonnera les établissements scolaires et les associations jeunesse et une création plateau verra le jour à la saison 2021/2022.

Le 8 décembre, sera présentée une première étape du travail en cours de création sur le plateau du Hublot.

  • texte May Bouhada
  • Mise en scène Véronique Widock
  • avec Lia Khizioua Ibanez (distribution en cours)
  • création lumière Maurice Fouilhé
  • crédit photographique Eric Julien